Biographie

Green Day a été fondé en 1989 à Berkeley aux États-Unis.

Ils sont à peine âgés de 10 ans lorsque Billie Joe Armstrong et Mickaël Ryan Pritchard, dit Mike Dirnt, se rencontrent à la cantine de leur école.

A l'âge de 14 ans, ils forment leur premier groupe, "Sweet Children ", Billie joe à la guitare et au chant et Mike à la basse. Par la suite ils recrutent un batteur en la personne de John Kiffmeyer alias Al Sobrante. En 1989, Sweet Children devient "Green Day" en référence aux « jours verts » que les trois compères passent affalés sur un canapé à fumer de l'herbe. C'est à cette époque que sort le maxi 1000 hours.
Effrayé par le succès et désireux de terminer ses études Al Sobrante quitte le groupe. Billie Joe abandonne les études pour se consacrer à la musique alors que Mike associe la musique et les études pour passer l'équivalent de notre BAC en 1990.

A cette époque ils vivent dans un squat et trainent dans le milieu punk de la Bay Area. Suite au départ de John Kiffmeyer, BJ et Mike cherchent un nouveau batteur pour Green Day. Les quelques essais ont étés peu concluants et c'est alors qu'ils demandent à leur "pote de biture", Tré Cool, alors batteur du groupe The Lookouts, de les rejoindre, ce qu'il accepte avec joie.

En 1992, Green Day enregistre leur premier album, Kerplunk, sous un label indépendant.

Après de nombreuses années à jouer dans des squats, caves et autres "repères" punk, tels que le 924 Gilman Street, ainsi que des CD enregistrés sous des labels indépendants, Green Day signe un contrat avec la major Reprise Record appartenant au groupe Warner, ils choisissent alors Rob Cavallo comme producteur.

C'est en 1994 qu'ils enregistrent l'album qui les révèlera auprès du grand public malgré les contestations de leur public de la première heure qui se sent trahi. Dookie crée un énorme buzz avec ses singles Basket Case et Longview. Cette même année Green Day se fait remarqué durant le festival Woodstock II qui se finira en bataille de boue géante.

Fin 1995, ils enchainent avec Insomniac dans la lignée de Dookie.

Green Day s'accordent alors une année sabbatique pour écrire leur prochain album, Nimrod qui sort en 1997.
Cet album marque un tournant dans la carrière du groupe, il les emmène vers un rock moins agressif, plus posé et réfléchi.

Après 3 ans d'absence, Green Day enregistre l'album Warning qui confirme l'évolution de leur musique. Ceci lui vaut d'être boudé par les fans de la première heure qui n'apprécient guère le changement.
Suite à cet échec sort un best of , International Superhits, incluant 2 inédits, Maria et Pop Rocks and Coke.

En parallèle ils fondent un groupe punk-électro, The Network, bien que l'information n'ai jamais été confirmée la ressemblance entre les membres masqués de The Network et Green Day est flagrante.

Ils décident de partir en tournée avec Blink 182 pour le Pop Disaster Tour. A la fin de la tournée les trois musiciens ne se voient pratiquement plus et leur relations ne sont pas au beau fixe, ils sont sur le point de dissoudre le groupe.

En 2002 sort Shenanigans regroupant tous les B-sides et inédits du groupe en ce qui pourrait être leur dernier album.

Suit une période de doute durant laquelle Billie Joe décide d'organiser des « thérapies à cœur ouvert » où chacun dit ce qu'il reproche à ses camarades. Cette initiative porte ses fruits et le calme revient au sein du groupe. Ils enregistrent une vingtaine de titres pour un album nommé Cigarettes and Valentines qui leur à été dérobé en studio.
Au lieu de baisser les bras comme l'aurait fait nombre de leurs concurrents, Green Day décide de tout reprendre à zéro. Billie Joe s'exile alors durant plusieurs semaines seul à New-York. Il en revient avec des textes relatant toute une histoire.

C'est en 2004 que sort American Idiot, premier opéra-punk de l'histoire retraçant l'histoire de Jesus of Suburbia, un jeune punk vivant dans la société américaine du 21ème siècle.
Cet album de 13 titres aligne deux chansons de pas moins de 9 minutes. Avec American Idiot, Green Day s'engage politiquement, critiquant ouvertement le gouvernement américain et leur président, dépeignant W. Bush comme l'idiot le plus puissant du monde.

Green Day agace mais le succès d'American Idiot est phénoménal, le groupe est propulsé au rang d'icône. L'American Idiot Tour est un triomphe auquel ils mettent fin en janvier 2006.
Ils profitent du succès de la tournée pour enregistrer un DVD live le 18 juin 2005 lors d'un concert au Milton Keynes de Londres devant plus de 60 000 personnes : Bullet In a Bible.

Après 5 ans d'absence, Green Day revient avec un nouvel opus, 21st Century Breakdown. Sortie prévue le 15 mai 2009. Le premier single, Know Your Enemy sort le 16 avril.


© http://greenday-fan.e-monsite.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×